Feyen – Trier – De

Feyen, ce quartier situé á l’est de la ville de Trêves, a été, après la Dernière Guerre, le quartier général d’une garnison française pendant des décennies. L’église date de la même époque, soit de 1953. L’édifice, qui vaut la peine d’etre visité, ne possédant pas de tribune, l’orgue fut monté à proximité de l’autel.

En 1967 la manufacture tréviroise d‘orgues Eduard Sebald construisit sa 131è oeuvre en plaçant la partie instrumental à l’étage supérieure, reliée électriquement avec la console par dessous. L’emplacement d‘une construction en gradins pour la chorale au même niveau permet à l’organiste de diriger les chanteurs.

L’arrangement des sommiers suit la division de la façade, à droite le premier clavier (grand-orgue), à coté l’un sur l’autre, le deuxième clavier (oberwerk) et la petite pédale à gauche la grande pédale. Les tuyaux de façade en cuivre forment une transition coulante sur des parois en brique qui servent de garniture.

En 2001 tous les manchons en toile caoutchoué des soufflets à charge flottante ont été renouvelés ainsi que les contacts électriques dans la console.

feyen_klein

I. Manual C-g3 II. Manual C-g3 Pedal C-f1
Prinzipal Rohrflöte Kontrabaß 16´
Holzgedeckt Prestant Subbaß 16´
Oktave Lieblich Gedackt Oktavbaß
Gemshorn Principal Rohrpommer
Waldflöte Spitzquinte 1 2/3´ Nachthorn
Kornett 2-3 fach Oktave Hintersatz 3-fach
Mixtur 5-fach Scharfcymbel 3-fach Fagott 16´
Trompete Oboe Regal

Traction électrique, sommiers à coulisses,
Tirage électrique des jeux par des poumons électro-pneumatiques,
Tirasses et accouplements usuels,
2 combinaisons libres,
pédale de crescendo, tutti
Annulateur: anches, pédale de crescendo