Christkönig – Trier – De

En l’an 2001 cet instrument, provenant de Fremersdorf/Sarre, fut érigé à Trêves dans la nef à proximité de l’autel, en remplacement d‘un orgue de tribune devenu irréparable.

Il fut fabriqué par la manufacture Haerpfer-Erman en 1959, alors gerée par Walter Haerpfer et Pierre Erman.

La maison Haerpfer, fondée en 1863, fait partie des grandes dynasties de manufactures lorraines d‘orgues. Elle est située à Boulay en lorraine mosellane, du coté germanique de la frontière linguistique, un pays bilingue depuis longtemps.

De nombreux orgues furent construits dans les années 1950 pour la Sarre, alors relié économiquement à la France. La Sarre représentait pour les facteurs boulangeois un débouché considerable, d’autant plus facilement accesible qu’il n’y avait pas de problemes de langue à cette époque. L‘Etat français «facilita» le choix du constructeur d’orgues par des frais de douane élevés dans le cas des importations d’instruments provenant de l’ancienne R.F.A..
L’orgue de Christ Roi.
Un orgue français à Trêves et une petite histoire d’économie.
christkoenig_klein

I. Grand-Orgue C-g3 II. Récit-expressif C-g3 Pédale C-f1
Prinzipal Weidenpfeife Subbaß 16´
Lieblich Gedeckt Koppelflöte Oktavbass
Praestant Rohrflöte Gedecktbaß
Oktave Nasat 2 2/3´ Flachflöte
Mixtur 4-fach 1 1/3´ Nachthorn
Terz 1 3/5´
Trompete

Traction électro-pneumatique, sommiers à cônes
Accouplements et tirasses: II/I 16´– II/I 8´ – II/I 4´ – I/P – II/P
1 combinaison libre
Piano, Tutti