Serrig – De

D’esthétique néo-classique, l’orgue de l’église St. Martin de Serrig, construit en 1972 par E.F. Walcker & Cie de Ludwigsburg se présente dans un buffet à caisses rectangulaires.

Au centre du grand-corps se trouve le sommier du Grand-Orgue, dans les tourelles plates latérales ceux de la Pédale cotés ut et ut dièse. La tuyauterie du Positif de dos est logée dans le petit buffet en encorbellement. Entre les deux reste un peu de place pour la console independante et les choristes.

Suite á l’incendie de la crèche de Noël, l’orgue fut tellement affecté qu’un nettoyage était devenue indispensable.

La tuyauterie démontée révéla des surprises inattendues. A part les tuyaux de bois en contreplaqué typiquement Walcker, nous avons découvert une Soubasse 16´ en chêne massif, des jeux à bouche en laiton sans soudures verticales ainsi que des rigoles de section carrée.

Le jeu d’anche Musette représente une rareté pour la facture allemande. Dom Bedos par contre en fait mention dans son célèbre traité.

Extrait sonore: aux orgues: Stephan Thinnes

Prélude et Fugue en do majeur (BWV 547)– Johann Seb. Bach (1685-1750) 9:59 min

Noël en Musette – Jean-J. Charpentier (1734-1796) 1:57 min

serrig_klein

I. Positif de dos C-g3 II. Grand-Orgue C-g3 Pédale C-f1
Metallgedackt Prinzipal Subbaß 16´
Rohrflöte Koppelflöte Oktave
Prinzipal Oktave Koppelflöte
Sifflöte 1 1/3′ Gemshorn Hohlpfeife
Zimbel 3-fach 1′ Sesquialter 2-fach Fagott 16´
Musette 8′ Schweizerpfeife
Tremulant Mixtur 4-5 fach 1 1/3´
Trompete

Traction mécanique, sommiers à coulisses,
Tirage électrique des jeux par des poumons électro-pneumatiques,
Tirasses et accouplements usuels,
2 combinaisons libres, 2 combinaisons fixes